Calories et Perte de Poids

 

Les recommandations sur le fait de diminuer sa consommation de calories et faire plus de sport pour perdre du poids ne sont pas suffisantes ! On le saurait car si c’était si facile il n’y aurait pas aujourd’hui tant de personnes qui souhaitent perdre du poids !

 

 

Il y a aujourd’hui beaucoup d’informations sur ce qu’il faut faire, ou pas, qui rentrent en conflit, c’est très confus. Je vais vous partager aujourd’hui des faits prouvés et des conseils que j’ai moi-même appliqués avec succès que ce soit pour la perte de poids mais aussi mon bien-être. Concernant les CALORIES il y a 2 points qui sont très claires et pour lesquels la plupart des avis se rejoignent.

Pour me suivre au jour le jour, ajoutez-moi sur Snapchat: ConseilsSylvie

Groupe Privé sur Facebook de Soutien et Motivation: 
 

CE QUE L’ON SAIT

  1. Juste le fait de réduire ses calories ne fonctionne pas, car celles-ci ne se valent pas. Manger 600 calories de cookies industriels et 600 calories d’un repas équilibré (légumes et saumon par exemple) n’aura pas le même effet dans notre corps. Si vous mangez des cookies tous les jours pour votre dîner vous risquez de prendre du poids. Si vous mangez votre repas équilibré tous les jours, ce ne sera pas le cas. Pourquoi ? Car le corps ne va pas métaboliser les cookies industriels de la même façon que des légumes et aliments qu’il reconnaît. Il ne va pas les transformer et les assimiler de la même manière.
  2. Manger trop peu de calories peut nous empêcher de perdre du poids. Pourquoi ? Lorsque l’on apporte sur une longue durée trop peu de calories à notre corps, il a tendance à diminuer notre métabolisme vu qu’il a moins d’apports. Cela veut dire qu’il se met à brûler moins de calories. Il se met en mode réserve. Il ne veut pas « mourir » donc il réduit ce qu’il brûle. C’est un système de défense très utile lorsqu’il y a pénurie, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui, mais le corps ne sait pas faire la différence. Du coup vous pouvez ressentir comme effets indésirables de la fatigue, faim, vous n’êtes pas en forme et vous n’arrivez plus à perdre du poids.

SOLUTIONS POUR ÉVITER DE DIMINUER SON MÉTABOLISME ET PERDRE DU POIDS

  1. Il est recommandé de garder chaque jour un nombre de calories raisonnables (chiffre qui varie d’une personne à l’autre en fonction de plusieurs facteurs) afin que le corps continue à brûler les calories de manière normale.
  2. Pour laisser au corps la possibilité d’aller brûler du gras il est conseillé de prolonger ses périodes de jeûne. Ce sont les périodes pendant lesquelles on ne mange rien. 

Ce qui manque dans le « Manger Moins, Bouger Plus Pour Perdre du Poids », c’est savoir QUOI manger et QUAND manger. Voici quelques conseils…

QUOI MANGER ?

Par rapport au mode de vie actuel et aux habitudes nutritionnelles actuelles, il est conseillé de diminuer 2 choses dans notre alimentation.

  1. Diminuer les glucides raffinés (pain blanc, pâtes blanches). Le souci ne vient pas des glucides en tant que tel mais bien de ceux qui ont été transformés, comme par exemple les farines qui sont à la base des glucides qui ont été manipulés en les broyant. L’absorption est beaucoup plus grande qui fait monter l’insuline en flèche. Tout comme pour les flocons d’avoine. Si vous prenez ceux qui se cuisent en 3 minutes (instant) ils font aussi monter l’insuline en flèche, ce qui n’est pas le cas des flocons d’avoine complets dont l’absorption par le corps est beaucoup plus lente. Il faut juste faire attention aux quantités. Conseil : Nettoyez vos armoires et lors de vos prochaines courses privilégiez les glucides complets non transformés, c’est à dire sous leur forme naturelle, tels que la patate douce, le quinoa, les légumineuses.
  2. Diminuer le gras. Aujourd’hui on a beaucoup plus d’infos sur ce sujet. Il ne s’agit pas d’arrêter tous les apports en gras mais bien de mieux les choisir. Les gras trans sont eux à éliminer. Ce sont des gras qui ont été saturés artificiellement comme l’huile végétale qui a été beaucoup transformé ou comme la margarine. Par contre il n’y a aucune étude aujourd’hui prouvant que le gras saturé venant des œufs, de la viande, du beurre, donc de manière naturelle, soient mauvais pour la santé. Aussi, il est mieux, par exemple, de manger des produits laitiers entiers plutôt qu’allégés (yaourt, fromage, animal et végétal). Éviter les « light » qui sont des produits qui ont été transformés. En plus souvent lorsqu’ils retirent le gras, les lipides, ils le remplacent par des glucides dont nous avons déjà bien trop en quantité. Ne retirez pas non plus tous les lipides de votre alimentation, votre corps en a besoin pour bien fonctionner. Il faut juste bien les choisir et les consommer en quantité raisonnable vu qu’ils sont plus caloriques. Exemples de « Bon gras » : noix, graines, avocat, poissons gras, huile d’olive extra-vierge et huile de coco non raffinée.  

L’astuce à retenir est de rester le plus possible sur une alimentation entière, non raffinée, dans son état naturel. Même chose pour nos enfants.

QUAND MANGER ?

On entend dire depuis quelques années qu’il faut manger plusieurs repas tout au long de la journée pour que le corps ne se sente pas en privation, mais en fait cela pourrait ne pas aider à perdre du poids. Par exemple, dans les années 70 il y avait uniquement 3 repas par jour. Les parents n’autorisaient pas les enfants à manger entre ces repas. Et on peut remarquer une nette augmentation aujourd’hui des personnes souffrant de surpoids par rapport aux années 70. Ce n’est pas la seule cause bien sûr mais cela peut en faire partie. Je vous explique. Le corps stock le gras pour une raison, pour le cas où on a besoin d’énergie et qu’on n’a rien à manger. Lorsque l’on mange trop, trop souvent et/ou sur des périodes trop longues, le corps ne brûle que l’énergie venant de ce que l’on mange au lieu d’avoir la possibilité d’aller brûler le gras installé.

Dans notre journée de 24 heures on devrait avoir 2 périodes :

  1. La période où l’on mange pendant laquelle notre corps stock la nourriture pour avoir de l’énergie.
  2. La période de jeûne, lorsque l’on ne mange plus, quand on dort mais aussi entre les repas. C’est à ce moment-là que le corps utilise ce qu’il a mis en stock pendant la période où l’on mange. 

Augmenter la durée de la période de jeûne peut avoir des effets bénéfiques sur la perte de graisse car cela laisse le temps au corps d’utiliser d’abord les glucides et ensuite le gras. Il faut essayer de garder ces 2 périodes équilibrées. La période pendant laquelle on mange ne devrait normalement jamais dépasser 12 heures. Faisons le calcul ensemble => sur 24 heures, il est recommandé de dormir 8 heures et d’avoir son dernier repas 4 heures avant de dormir = 12 heures de jeûne. Cela voudrait dire en pratique que l’on peut manger depuis le réveil sur une plage de 12 heures. Par exemple, de 7h00 à 19h00, si on va au lit à 23h00. Mais si vous préférez manger un peu plus tard cela pourrait être aussi de 8h30 à 20h30.

Ne pas oublier :

Ces chiffres sont des recommandations d’ordre général. Nous sommes tous différents avec des besoins et objectifs différents. Mais j’espère que cette information vous donnera l’envie de tester pour vous même différents scénarios afin de trouver ce qui vous convient le mieux à vous.

Moi-même dans le passé je mangeais dès le réveil sur de longues plages horaires sous forme de 3 repas + 1 à 2 encas par jour. Malgré cela j’avais l’impression d’avoir tout le temps faim ! En faisant différents tests sur plusieurs semaines en variant mes horaires et nombre de repas j’ai pu remarquer que pour moi avoir une période de jeûne bien plus longue entre mon dernier repas du jour et le premier repas du lendemain me convient beaucoup mieux. C’est ce que l’on appelle le « Jeûne Intermittent » qui peut avoir de nombreux effets positifs au niveau du bien-être et de la santé. Je mange de cette façon depuis plus de 2 ans pour le bien-être que cela m’apporte. Certains le recommande pour la perte de poids mais encore une fois je ne vous recommande pas de le faire en mode « régime » juste pour cette raison. Tout comme le rééquilibrage alimentaire pour moi c’est un style de vie que je suis 90% du temps. Les 10% restant c’est lorsque l’on part en vacances en famille et que le rythme est différent ou simplement si 1 jour j’ai envie de manger plus tôt je ne vais pas me l’interdire non plus. Le but étant de trouver son juste milieu et de se respecter soi 🙂  

Si ces conseils vous ont plu, prenez le temps de me laisser un petit message au passage et partagez cette information avec vos amis. Je vous retrouve dès la semaine prochaine pour une nouvelle recette. D’ici là, prenez soin de vous, Sylvie 

 

Rejoignez mon CHALLENGE 30 JOURS avec Coaching Personnalisé, Programme Nutritionnel, Plan Alimentaire,…

❤ Chaîne YouTube – Pinterest – Instagram – Twitter – Facebook ❤

Mes indispensables:

Balances à impédance – Montres cardio-fréquencemètre – Centrifugeuses – Tous mes Indispensables
__________________________________________________________
Copyright ©LesConseilsdeSylvie – Tous droits réservés – Toute reproduction est interdite sans l’autorisation de l’auteur. Tout le contenu que je partage est protégé par les lois sur le droit d’auteur et la propriété intellectuelle. Merci de ne pas utiliser ce contenu sans autorisation au préalable de ma part. Merci pour votre compréhension 🙂

Commentaires